Education à la paix et à la résilience

A propos

Durant les dernières années, Adyan a travaillé, au sein du projet d’élaboration de la résilience et de la réconciliation par le dialogue interconfessionnel et l’éducation à la paix (BRR, Building Resilience and reconciliation through interfaith mediation dialogue and peace education), avec plusieurs partenaires de Syrie et du Liban. Le but est de fournir aux enfants syriens touchés par le conflit actuel, des activités parascolaires capables de leurs apporter un soutien psychologique et des sessions d’éducation à la paix. Adyan a ensuite développé des manuels abordant ces deux sujets, et a adopté, le projet « tuteur de résilience » (TDR,  Tutor of Resilience Project), un manuel sur la résilience du département de psychologie- Unité de recherche sur la résilience à l’Université Catholique du Sacré-Cœur de Milan.

A travers ce projet, et en se basant sur des expériences précédentes, Adyan a consolidé ces trois documents en un seul programme éducatif complémentaire. Pour élaborer ce programme éducatif intégré de consolidation de la paix (IPEP, Integrated Peace-building Educational Program) pour les enfants âgés de 6 à 15 ans, Adyan est entrée en collaboration avec l’Université Catholique du Sacré-Cœur de Milan et a consulté d’autres experts libanais et syriens.

Ce programme éducatif (IPEP), vise tous les enfants affectés par la guerre, témoins d’un conflit qui s’est aggravé faute d’une mauvaise gestion de la diversité. Il s’adresse aussi à leurs parents, gardiens ou assistants, pour leur fournir les connaissances et les compétences requises dans cette situation. Pour cela, ce programme éducatif a été développé d’une façon innovatrice, regroupant plusieurs approches sur l’éducation à la paix, la résilience, la diversité, et les valeurs basées sur la foi.  Il a été conçu d’une façon à ce qu’il soit intégré dans l’éducation formelle, en offrant 24 sessions d’apprentissage interactives en une année académique.

Cette approche de consolidation de la paix se base sur l’é laboration, chez les enfants et leurs gardiens, des compétences et connaissances nécessaires pour atteindre un changement solide sur les niveaux individuel et social, ce qui leur permet d’affronter et de surpasser les menaces extérieures croissantes. Cela  permet donc de forger la résilience des enfants par un cycle de changement défini. Ainsi, IPEP entend contribuer en premier lieu, au bien-être mental et émotionnel des enfants et de leurs gardiens. Ces derniers seront capables par la suite de favoriser les relations et guider la société, directement ou indirectement, vers une stabilité morale et une cohésion sociale.

Un réseau d’éducateurs-animateurs résilients est formé et accompagné de sessions de soin et de décharge émotionnelle. Ce réseau est sélectionné parmi les organisations des partenaires locaux d’Adyan, travaillant dans le domaine de l’éducation d’enfants âgés de 6 à 15 ans, dans des établissement d’enseignement formels et informels, aussi bien au Liban (Beyrouth, Saida, Bekaa) qu’en Syrie (Damas, Alep, Tartous)

Afin d’assurer le suivi et le soutien de ces partenaires, des entraineurs, dotés d’expertise psychologique spéciale, sont formés sur les concepts de l’IPEP. Leur rôle est de surveiller la mise en œuvre de 24 sessions, et d’évaluer les changements des comportements et des réactions des éducateurs-animateurs et des enfants. Par conséquent, ces entraineurs fournissent constamment à Adyan des rapports sur la mise en œuvre, les obstacles et les défis,  pour s’assurer de l’adaptation adéquate du programme de travail, comme souhaité. En se basant sur ces comptes-rendus, Adyan a édité et produit une version finale du manuel d’IPEP

 

Manuel éducatif de construction de la paix (Peacebuilding Educational Manual), formations (TOT, TOC, TOA), mise en œuvre de 24 sessions éducatives interactives en une année académique
Liban et Syrie
Enfants et gardiens syriens affectés par la crise
Aout 2015-Juillet 2016



Objectifs

Objectifs

Objectif global  : améliorer la santé mentale et les aptitudes relationnelles des enfants et de leurs gardiens pour la réconciliation et la paix

Objectif spécifique : renforcer la résilience et la paix interne et relationnelle chez les enfants et les éducateurs touchés par la crise et la guerre







Résultats attendus

Détails sur les résultats escomptés :

75% des enfants présentent niveau accru de bien-être mental et social

80% des éducateurs-animateurs mettent en œuvre, avec succès, les sessions IPEP dans leurs institutions respectives

80% des éducateurs-animateurs ont démontré de hauts niveaux de participation active

70% des comptes-rendus des éducateurs-animateurs s’attardent sur l’applicabilité et la pertinence du contenu par rapport au contexte dans lequel ils travaillent

80% des éducateurs-animateur démontrent des progrès dans un ensemble de compétences  (CCA : connaissances, compétences, attitudes) concernant la construction de la paix et la résilience interconfessionnelle

 

Détails sur les performances attendues :

  • Formation des formateurs et des entraineurs
  • Formation des animateurs
  • Mise en œuvre de 24 sessions d’enseignement interactif dans 7 centres éducatifs
  • Elaboration et tirage du manuel IPEP



 

Partenaires

Département de psychologie- Unité de recherche sur la résilience à l’Université Catholique du Sacré-Cœur de Milan.
Bureau International Catholique de l’Enfance-BICE
Œuvre D’Orient
CRS




Samah Halwany, Directrice des projets de paix