Naseej, Médias et diversité au Proche-Orient

Vous pouvez consulter le rapport sur les liens ci-dessous en arabe et en français:

تقرير نسيج – رصد التغطية الإعلامية لقضايا التنوّع

Rapport Naseej Media Monitoring

Aperçu

“La fondation Adyan présente avec la Fondation Samir Kassir – Centre SKeyes pour la liberté de la presse et de la culture et l’agence française de coopération médias CFI, ce rapport sur la couverture médiatique de la diversité religieuse et culturelle au Liban, en Syrie et en Irak.

L’Institut de la citoyenneté et de la gestion de la diversité et le département médiatique d’Adyan ont participé à la préparation de ce rapport qui étudie l’approche médiatique de la diversité au Liban, en Syrie, et en Irak, durant deux semaines du mois de mars 2017.

Le projet Naseej met en valeur le rôle central des médias dans la présentation des enjeux liés à la diversité. En examinant ce que les médias libanais, syriens et irakiens publient et diffusent, le langage qu’ils utilisent concernant la diversité culturelle et religieuse, les concepts promus, les groupes qui y sont représentés et ceux qui ne le sont pas, Naseej tente de promouvoir une vision inclusive du journalisme.

Ce rapport vise à déduire à quel point les médias, dans chacun de ces pays, contribuent à une approche positive de la diversité et propose des suggestions pratiques et méthodologiques. L’idéal serait en fait que les médias puissent couvrir tout genre de diversité culturelle, ethnique, religieuse et convictionnelle dans leur pays, et permettre aussi bien à la voix des communautés marginalisées d’être entendue et aux différents points de vue concernant les questions problématiques liées à la diversité d’être montrés. Ceci afin d’élever le discours sociétal, d’un discours émotionnel pouvant contenir de la haine envers les autres, vers un discours rationnel prenant en considération le point de vue des différentes communautés et percevant la diversité non comme une menace pour soi et pour l’identité nationale mais comme une aubaine pour le futur de ces pays.”