Adyan reçoit le Prix Niwano de la paix

Traduction du Communiqué officiel paru en Anglais de la part de la Fondation NIWANO

19 février 2018

La Fondation Adyan au Liban reçoit le Prix Niwano de la paix

Cette année, le 35ème Prix Niwano de la Paix sera décerné à la Fondation Adyan, dont la mission est de renforcer la citoyenneté et le vivre-ensemble, dans des sociétés pluralistes, et de créer des contextes et des plateformes pour la solidarité spirituelle interreligieuse. Les cinq fondateurs qui ont créé Adyan en 2006, Fadi Daou, Nayla Tabbara, Mireille Matar, Tony Sawma et Samah Halwany, appartiennent à différentes confessions chrétiennes et musulmanes et ont des expertises professionnelles variées; mais c’est leur unité dans leur diversité qui a été le plus grand atout d’Adyan. La fondation a notamment développé le programme de construction de la résilience et de la réconciliation pour les enfants et les éducateurs, qui fournit aux personnes touchées par la guerre syrienne, un guide pour la paix et la réconciliation. Ce programme a même été qualifié par l’envoyé spécial des Nations Unies pour l’éducation mondiale, Gordon Brown, de véritable antidote à l’Etat Islamique en Irak et au Levant (EIIL). La Fondation Niwano pour la paix souhaite féliciter Adyan et soutenir ses efforts continus visant à consolider la paix mondiale en lui décernant le 35ème Prix Niwano de la Paix.

La cérémonie de remise du prix aura lieu à Tokyo, au Japon, le mercredi 9 mai à 10h30. Les représentants de la Fondation Adyan recevront outre le certificat de récompense, une médaille et vingt millions de yens.

Pour éviter de mettre un accent excessif sur une religion ou une région en particulier, la Fondation Niwano pour la Paix sollicite chaque année des candidatures de personnes de renommée intellectuelle et religieuse du monde entier. Dans le processus de dépôt de candidatures, quelque 600 personnes et organisations représentant 125 pays et plusieurs religions sont invitées à proposer des candidats. Ces candidatures sont rigoureusement triées par le Comité international de sélection pour le Prix Niwano de la Paix, créé en mai 2003 à l’occasion du 20ème anniversaire du Prix. Ce Comité est formé actuellement de dix chefs religieux des quatre coins du monde, tous impliqués dans des mouvements pour la paix et la coopération interreligieuse.

Voici quelques commentaires des membres du Comité concernant la sélection de la Fondation Adyan comme gagnant du prix pour cette année :

« Extrêmement positive de plusieurs point de vue, y compris: les racines interreligieuses (fondateurs de 5 confessions différentes); la valorisation de la diversité religieuse dans la promotion de la paix et de la justice sociale; les réseaux interconfessionnels qui se concentrent sur l’éducation et l’engagement de haut niveau; des projets concrets en partenariat avec le ministère libanais de l’Education et de l’Enseignement supérieur, etc. » (par J. Povilus)

« Cette organisation a été un acteur manifeste et engagé en faveur de la paix au Liban et dans l’ensemble de la région, et a une bonne réputation. Elle s’est concentrée à la fois sur l’engagement avec les décideurs de haut niveau et avec la population, manifestant ainsi les valeurs et principes inclusifs et interconfessionnels que le Prix Niwano cherche à récompenser. » (par S. Hayward)

« Etant donné que cette partie du monde est victime de guerres et de conflits, les projets qui y sont réalisés méritent notre attention. Ce projet a réussi à favoriser les programmes de paix à travers les différentes communautés religieuses. Tout en consolidant la paix dans les sphères publiques, ce projet reconnaît l’importance de la religion et des voies spirituelles pour atteindre ces objectifs. » (par S. Joseph)

« Avec la montée en puissance de l’extrémisme et le risque de multiplication d’éventuels conflits au Moyen-Orient, la Fondation Adyan a largement contribué aux études interreligieuses et à la solidarité spirituelle. Son travail a fourni de bonnes leçons et établi des exemples à suivre en matière de coexistence et de solidarité interreligieuse. La Fondation Adyan mérite donc le 35ème Prix Niwano de la Paix. » (par AHN Jae Woong)

Le prix Niwano de la paix

La Fondation Niwano pour la Paix a créé le Prix Niwano de la Paix dans le but de récompenser et d’encourager les personnes et les organisations qui ont contribué de manière significative à la coopération interreligieuse, consolidant ainsi la cause de la paix mondiale, et de faire connaître leurs réalisations le plus largement possible. La Fondation espère ainsi renforcer la compréhension et la coopération interreligieuses et encourager davantage de personnes dévouées à travailler pour la paix dans le monde.

Le prix est nommé en l’honneur du fondateur et premier président de l’organisation bouddhiste laïque Rissho Kosei-kai, Nikkyo Niwano. Pour Niwano, la paix ne se limite pas uniquement à l’absence de conflits entre les nations, mais consiste en une harmonie dynamique dans la vie des gens et de nos communautés, nos nations et notre monde. Considérant la paix comme l’objectif du bouddhisme, Niwano consacra une grande partie de la seconde moitié de sa vie à la promotion de la paix dans le monde, en particulier à travers la discussion et la coopération interreligieuses.

Les précédents lauréats du Prix Niwano de la paix sont:

  1. Dom Hélder P. Câmara (1983)
  2. Homer A. Jack (1984)
  3. Zhao Puchu (1985)
  4. Philip A. Potter (1986)
  5. Le Congrès islamique mondial (1987)
  6. Etai Yamada (1989)
  7. Norman Cousins ​​(1990)
  8. Hildegard Goss-Mayr (1991)
  9. A. T. Ariyaratne (1992)
  10. Neve Shalom/Wahat al-Salam (1993)
  11. Cardinal Paulo Evaristo Arns (1994)
  12. M. Aram (1995)
  13. Marii K. Hasegawa (1996)
  14. La communauté de Corrymeela (1997)
  15. Maha Ghosananda (1998)
  16. La Communauté de Sant’Egidio (1999)
  17. Kang Won Yong (2000)
  18. Rév. Abuna Elias Chacour (2001)
  19. Rév. Samuel Ruiz García (2002)
  20. Priscilla Elworthy (2003)
  21. L’initiative de paix des chefs religieux Acholi (2004)
  22. Hans Küng (2005)
  23. Rabbins pour les droits de l’homme (2006)
  24. Maître du Dharma Cheng Yen (2007)
  25. Son Altesse Royale le Prince El Hassan bin Talal (2008)
  26. Rév. Canon Gideon Baguma Byamugisha (2009)
  27. Ela Ramesh Bhatt (2010)
  28. Sulak Sivaraksa (2011)
  29. Rosalina Tuyuc Velásquez (2012)
  30. Rév. Dr. Gunnar Stålsett (2013)
  31. Dena Merriam (2014)
  32. Pasteur Esther Abimiku Ibanga (2015)
  33. Centre pour la consolidation de la paix et la réconciliation (2016)
  34. Mgr Dr. Munib A. Younan (2017)

La Fondation Niwano pour la Paix

La Fondation Niwano pour la Paix a été créée en 1978 pour contribuer à la réalisation de la paix dans le monde et à la promotion d’une culture de paix. La Fondation encourage la recherche et d’autres activités fondées sur un esprit religieux et sert la cause de la paix dans des domaines tels que l’éducation, la science, la religion et la philosophie. Le legs de la Fondation d’environ 4 milliards de yens permet de décerner le Prix Niwano de la Paix et d’organiser d’autres activités telles que l’octroi de subventions, les projets de recherche, les conférences, les symposiums et les échanges internationaux. La Fondation Niwano pour la Paix est une organisation de bienfaisance reconnue par le gouvernement.